Avant de vous passer la bague au doigt, il convient de s’intéresser à l’aspect politique de l’extraction des pierres précieuses et de minéraux.

L’extraction des diamants entraîne des problèmes éthiques et environnementaux en Afrique notamment. Guerres civiles, déplacements de population, exploitation des enfants, crime organisé, érosion, pollution de l'air et de l'eau et donc augmentation des cas de dysenterie, de choléra... La liste des ravages qui se cachent derrière le trafic de cette pierre si pure est longue.

L'industrie de l’or est également le berceau d'une grande précarité et repose en grande partie sur le travail des enfants qui descendent dans les puits et sont exposés aux émanations de mercure. Les mines sont par ailleurs génératrices de pollution liée à l'utilisation massive de produits chimiques, mercure, cyanure de sodium, et autres métaux toxiques comme l'arsenic ou le plomb.

La fabrication d'une simple bague en or génère 20 tonnes de déchets miniers !


Les alternatives écolos

Certaines pierres de synthèse imitent les pierres précieuses à la perfection et leur impact est nettement moins désastreux sur l'environnement

Les bijoux d'occasion et les bijoux anciens ont souvent plus de cachet et sont aussi beaucoup moins coûteux

Vous pouvez faire fondre un ou plusieurs bijoux pour en créer un nouveau

Pensez à d'autres matières:

L'ivoire végétal (Tagua),

Le bois,

Une résine naturelle comme l'ambre

Ou encore la noix de coco, la corne ou l'os...